AFFAIRE CANA BOIS -PAD: L’Association Juriste d’Afrique pour la Bonne Gouvernance(JABOG) annonce une plainte contre le magistrat Mfomkpa Abada Nforen devant le Conseil Supérieur de la Magistrature(CSM)

0
105

Chers compatriotes,

Recevez toutes mes salutations fraternelles.

L’ Association Panafricaniste Juristes d’Afrique pour la Bonne Gouvernance, en abrégé, « JABOG » dont je préside aux destinées, vient de clôturer les travaux de sa Quinzième Assemblée Générale Semestrielle.

A l’issue desdits travaux, trois Rêsolutions ont été adoptées:

Première Résolution: . .
Les membres présents ont à l’unanimité décidé d’apporter leur soutien à Sieur Dieudonné EVOU. MEKOU, ancien.Directeur Gênéral de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) et ancien Vice-. Gouverneur de la BEAC, dont l’accession à la tête de la Banque du Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) est contestée par le Tchad motif pris de ce que ce poste lui revient de droit ;

JABOG réaffirme ainsi la légalité et la légitimité de l’élection de notre compatriote à ce poste tant il est vrai que deux citoyens tchadiens tiennent dêjà le leadership dans les trois principales institutions financières et monétaires de la CEMAC, à savoir Sieur ABBAS MAHAMAT TOLLI qui est Gouverneur de la BEAC et.Président de la COBAC et Sieur NAGOUM YAMASSOUM qui est Président de la COSUMAF.

Deuxième Rêsolution: .
L’ Àssociation Juristes d’Afrique pour la Bonne Gouvernance s’engage à soutenir fermement le lancement du sixième emprunt obligataire par le Ministre des Finances, Louis Paul MOTAZE pour un montant de 200 Milliards de Francs CFA ;

Les membres de JABOG justifient ce soutien par le fait que cet emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé « ECMR 6,25 % net 2022-2029 » est initié pour le financement de certains projets de développement inscrits au budget de l’Etat pour l’exercice 2022 et destinés à améliorer de manière substantielle le bien être des camerounais;

Ce Groupe d’Experts invite cependant le Gouvernement à faire preuve de bonne foi et de bonne gouvernance dans la destination et la gestion des fonds récoltés de cet emprunt afin de faire de celui-ci un véritable outil de développement du pays et non un autre facteur d’aggravation de l’économie du surendettement dans laquelle nous nous sommes embrigadés et qui laisse transparaître le lourd fardeau d’une dette colossale qui pèse sur la tête des générations futures.

Troisième Résolution:. Après avoir planché sur le Jugement injustement et illégalement rendu le 06 août 2021 contre la modeste personne de Sieur Cyrus NGO’O pris comme individu et non en sa qualité de Directeur Général du Port Autonome de Douala (PAD), par le Tribunal de Première Instance de Douala- Bonanjo, statuant en matière correctionnelle et vidant sa saisine dans une procédure initiée par la. Société CANA BOIS SARL ayant pour Gérant Statutaire Sieur Nassar BOU HADIR, de nationalité libanaise ;

Convaincus que le Magistrat auteur de cette Décision a commis au moins deux fautes professionnelles en rapport avec cette Décision ;

Considérant ce Jugement comme une tentative orchestrée par certains esprits malveillants tapis dans l’ombre, de dynamiter la révolution positive, nationaliste et patriotique que Sieur Cyrus NGO’O, dans sa posture de Directeur Général du Port Autonome de Douala (PAD), implémente depuis sa nomination le 24 août 2016, dans la gouvernance de l’espace portuaire de Douala- Bonabéri ;

Les membres de l’Association Juristes d’Afrique pour la Bonne Gouvernance ont décidé de traduire dès la semaine prochaine ce Magistrat devant le Conseil Supérieur de la Magistrature:(CSM), pour répondre de cette imposture qui n’honore guère le prestigieux corps de la magistrature camerounaise.

Pour l’Association,

Me Simon Serge KACK KACK, Avocat
Président du Comité Exécutif

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here