Cap vers l’émergence: Alamine Ousmane Mey pour de nouvelles stratégies

0
552
Alamine OUSMANE MEY: Ministre de l’économie, de la Planification et de l’aménagement du territoire

Les responsables du ministère de l’Economie se sont réunis, il y a quelques jours, autour du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire(Minepat), Alamine Ousmane Mey, en présence d’une dizaine d’autres membres du gouvernement, pour donner plus de cohérence à l’animation économique entre les départements ministériels.C’était, à l’occasion de la Conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés du Minepat. 

Placée sous le thème : « Transformation structurelle de l’économie camerounaise pour accélérer sa marche vers l’émergence », les experts des échanges et personnes-ressources sont venus aussi bien du secteur public que du secteur privé, pour s’atteler autour de trois sous-thèmes. A savoir : le rééquilibrage de la balance courante par le développement des secteurs prioritaires, le cadre stratégique d’accélération de la marche vers l’émergence, et la contribution du secteur privé à l’effort de développement en vue de l’émergence.

Cette rencontre qui a duré deux jours avait, en réalité, pour objectif la « Contribution du Minepat à la coordination de l’action du gouvernement en matière de politique économique et d’aménagement du territoire ».

A en croire le ministre Louis Paul Motaze, il est question de faire en sorte que les actions des différents départements ministériels convergent vers  l’émergence du pays, escomptée en 2035. Le Minepat étant un département d’accompagnement en matière d’animation économique, de planification et d’aménagement du territoire. En clair, un ministère qui suit l’exécution du budget d’investissement public, la mise en œuvre des grands projets, etc.

Péril sur le Dsce…

Le thème choisi pour la rencontre de Yaoundé était d’autant plus attendue que « Le Dsce arrive à son terme le 31 décembre 2019. Dès le 1er janvier 2020, nous devons disposer d’un nouvel instrument de planification », a déclaré Paul Tasong le ministre délégué     au Minepat en charge de l’Economie, le 23 janvier à Yaoundé, a l’occasion de l’ouverture des travaux d’élaboration d’un nouveau cadre de référence pour le développement du pays. En réalité, il était attendu, au terme de cette rencontre,  après évaluation, un nouvel instrument de planification qui devra remplacer le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (Dsce) pour atteindre l’émergence en 2035.

En somme, une évaluation sommaire du Dsce qui sera obsolète cette fin d’année. « Le tout premier indicateur portait sur une croissance économique soutenue pendant les 10 ans. Le souhait était d’atteindre une croissance moyenne de 5,5% sur la période de planification. A ce jour, nous n’avons pas atteint de manière totalement satisfaisante ce taux de croissance. Le taux de croissance moyen de nos jours est de 4,5% », a confessé le membre du gouvernement.

Selon l’explication de Paul Tasong, le Cameroun a fait reculer la pauvreté de 3% là où l’on attendait 10%. Sauf que, poursuit-il, ces objectifs non atteints s’expliquent par le fait que le pays a fait face à un choc exogène avec, notamment, la chute du cours du pétrole. Par ailleurs, ajoute-t-il, le pays connaît un choc sécuritaire à cause des crises dans le Nord-ouest, le Sud-ouest, à l’Est et dans l’Extrême-nord.

En guise de rappel, il relève que le Cameroun a adopté en 2009 une vision de développement à long terme : le Dsce. La phase 1 de ce document va de 2010 à 2019. Au cours de cette période, le Cameroun est censé voir sa croissance s’accélérer. Ce qui n’a pas été le cas, regrette-il.

De 2020 à 2027, le pays doit accéder au statut de pays à revenu intermédiaire de la tranche haute. Ceci, en mettant l’accent sur ses atouts immédiats : l’agriculture et l’extraction minière, tout en veillant à une répartition moins inégalitaire des revenus. La phase 3 (2028-2035) est celle au cours de laquelle le Cameroun doit devenir un pays industrialisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here