COMMUNE DE DOUALA 3e

0
1673
Job Théophile Kwapnang
Job Théophile Kwapnang

 Job Théophile Kwapnang

Le maire Job Théophile Kwapnang torpille les élections dans les marchés

 

A travers une société de négoce et services dirigée par ses « frères », le maire Job Théophile Kwapnang, veut faire main basse sur toutes les productions financières issues dans les marchés de la commune d’arrondissement de Douala III. Une stratégie visant à s’enrichir à tout prix avant la fin du mandat communal dénoncent ses détracteurs. Des voix s’élèvent pour décrier cette gestion chaotique qui profite à l’épicerie familiale du maire Job Théophile Kwapnang

Tribalisme dans la gestion des marchés

Sous le sceau du tribalisme à outrance, le maire Job Théophile Kwapnang veut bâtir sa fortune, mais de manière illégale et illicite. A travers son « petit frère » Njiki, lui aussi conseiller municipale et des autres frères du village (Bamena). Les marchés et espaces marchands de Douala III sont carrément passés dans l’escarcelle familiale. Par exemple le bureau des amendes au travers de (la société des négoces et services) placée dans les marchés spontanés de Pk14, Pk10, et Pk8 exploite et spolie au quotidien des commerçants qui ne supportent plus l’arnaque et la corruption venant de l’exécutif communal de Douala III, en fin de mandat. Pour légitimer leur maffia sans l’aval des pouvoirs publics, le maire Job Théophile Kwapnang épaulé de ses frères Tchoudjack René alias palam palam et Njiki (boutique vision) extorquent de l’argent aux commerçants tenanciers des espaces marchands au nom de la mairie. Vérifications faites cet argent estimé à plusieurs millions de francs n’est jamais reversé dans les comptes de la mairie. Au marché de Pk 14 soixante quatre commerçants sont passés au crible de ces vautours, passés maîtres dans l’arnaque des fonds.

Manœuvre pour tricher aux élections dans les marchés.

 

« Ils veulent absolument tenir des élections illégales au marché Pk14 en voulant démettre sans titre ni droit les responsables de ce marché installés par le syndicat des commerçants détaillants du Wouri (Sycodew) » affirme un commerçant du marché Pk14. Leur première tentative à l’esplanade de la mairie de Douala III n’a pas eu l’assentiment et l’adhésion de tout le monde. Surtout en l’absence du maire de la commune de Douala 5, Gustave Ebanda qui n’a pas donné son avis sur la tenue de cette échéance électorale. A savoir que les marchés de Pk14, Pk8 et Pk10 sont adossés sur  les arrondissements de Douala III et IV. D’autre part ces élections reportées au 21 avril, se tiendront dans un climat électrique pouvant troubler l’ordre public. Deuxièmement, compte tenu des vices de formes relevées dans la procédure électorale, une action judiciaire a été dressée à l’endroit du sieur Tchoujack René à l’objet de répondre des exactions commises (entre temps dans les marchés). L’affaire portée en justice au tribunal de première instance de Douala Ndokoti est encore en délibéré. C’est à l’issue du verdict que ces élections pourraient se tenir selon les dispositions légales en vigueur a t-on appris. 

Les delices du maire

Le maire kwapnang a pris sur lui de limoger le concessionnaire du marché Pk14 après seulement 1 mois de fonctions. Ce dernier était tenu à verser la somme de 1 million de francs à la mairie selon les termes du contrat. Il se dit que le maire kwapnang devrait bénéficier de la somme de 100.000 frs et le reste  devrait être récupérer par ses frères Njiki et Tchoudjack René. Voyant les délices financiers faramineux générés par le marché Pk14, leur échapper, le maire Kwapnang, et ses frères Njiki et Tchoudjack René ont limogé sans autre forme de procès le concessionnaire du dit  marché au profit de la fibre familiale tissée essentiellement par les ressortissants  du village Bamena dans l’Ouest du Cameroun. A preuve, la société de Négoce et services émarge des fonds au nom de la commune de Douala III affirme sous cape un employé de la mairie de douala 3eme. Une société écran créée par le maire Job Théophile Kwapnang pour souvent percevoir les fonds pendant les journées de propreté dans les marchés Pk14, Pk10, Pk8.Après le scandale du non paiement des salaires à la mairie de Douala 3eme, le maire Job Kwapnang  ne cesse de briller par des scandales qui ternissent l’image du parti de Fru Ndi.Du coté de la mairie de  Douala 3eme ,les collaborateurs de Job Kwapnang estiment qu’ils sont des victimes de la cabale des militants du Rdpc.Mais toujours est-il que depuis des mois la gestion de l’édile de la commune de 3eme est remise en question. Et de nombreux observateurs pensent que le nouveau préfet du Wouri devrait ouvrir les yeux du coté de la mairie de douala 3.Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here