Commune de Mbouda: Pourquoi le RDPC a battu le SDF,Le Bilan positif du maire sortant, Dr Roger Ngoulla de la commune de Mbouda et tête de liste du RDPC, a été l’arbitre de l’élection municipale du 09 février dernier

0
810
Dr Ngoulla

 « Les élections seront faciles dans l’arrondissement de Mbouda car le maire Ngoulla Roger a bien travaillé » avait rappelé le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi , président de la commission départementale de la campagne électorale dans le département du BAMBOUTOS pour le compte du   RDPC ,pendant la campagne électorale.

Les résultats publiés par Elecam pour l’arrondissement de Mbouda sont éloquents pour le Rdpc car le parti de Paul Biya enregistre un score de 78,32% contre 21,67% pour le SDF. Pour les militants du Rdpc, la campagne n’a pas été qu’une balade de santé car la présence des partis d’opposition a toujours plané sur l’arrondissement de Mbouda. Mais les populations sont unanimes sur le fait que les prouesses du maire de la commune de Mbouda, Dr Roger Ngoulla , ont permis au RDPC de convaincre même certains de leurs adversaires.

 

Comment Mbouda est passé de la ville la plus sale de l’ouest  à l’une des villes les plus propres du Cameroun.

 

En  6 ans de magistère, Mbouda est passé de ville la plus sale de l’ouest  à l’une des villes les plus propres du Cameroun. D’ailleurs elle a été classée première  ville la plus propre de l’ouest au concours régional  en 2016 et 2017 ; deuxième en 2018 et 2019.Ses actions en faveur du développement sont appréciés par tous les Mbouda vivant au Cameroun et de la diaspora. Il faut mettre à l’actif du Dr Ngoulla : « La construction de la gare routière ;l’éclairage publique ;l’entretien routière ;la construction des dalots et ponceaux, la construction d’une salle de fête moderne ; la construction d’un château d’eau au grand marché de Mbouda avec la mise en place d’un circuit de distribution dans tout les coins névralgiques  du marché ; la construction des salles de classes et des latrines dans toutes les écoles du centre urbain… ».

C’est connu à Mbouda que le maire Roger Ngoulla  a fait  de l’hygiène et la salubrité sa priorité, on reconnait  d’ailleurs sa touche particulière dans les jardins fleuris de la place des fêtes de Mbouda qui accueillent  les visiteurs et autres étrangers qui font leur entrée dans  la ville.

En janvier dernier, il a signé une convention de partenariat à  paris avec le Syndicat de collecte et de traitement des ordures ménagères  de l’agglomération parisienne(SYCTOM) et la  mairie de Paris pour le financement  à hauteur de 350 millions de francs Cfa pour la construction d’une usine de traitement manuel de déchets avec fabrication de compost.

Dr Ngoulla recevant le trophée de la ville la plus propre de l’Ouest des mains du gouverneur

Quand Roger Ngoulla fait gagner le RDPC au centre urbain de Mbouda  alors que le parti des flammes ne l’avait plus connu depuis 1992

Désigné chef secteur de la campagne électorale dans son groupement d’origine Balatchi, il a mené les listes RDPC à la victoire avec un bon score où ils ont enregistré 91% pour les municipales et 95% aux législatives. C’est dire que le Dr Ngoulla a gardé allumé la flamme du Rdpc à Balatchi comme l’ont toujours prôné ses parents : Pierre Ngoulla, Les regrettés ministre Joseph Fofié et  le Général Samombo.

Fait inédit, il a permis au parti des flammes  de gagner au centre urbain de Mbouda alors que le Rdpc n’avait plus connu pareille exploit depuis 1992. Les militants du Rdpc sont unanimes sur le fait que ces résultats du centre Urbain de Mbouda sont le fruit d’une campagne de proximité réalisé par le maire pendant les 15 jours de la campagne accompagné  de ses actions positives à la tête de la mairie depuis 6 ans.

Défenseur indéfectible de la politique du Rdpc et de son président national SE Paul Biya, Roger  Ngoulla bénéficie d’une très grande sympathie auprès  des populations et élites  du département des Bamboutos  qui n’ont pas hésité à lui confier  leur enfant unique, Bamboutos Football Club. Depuis lors, le club au milliard de supporters  va de victoire en victoire et a pour objectif d’être champion du Cameroun et surtout remporter la coupe du Cameroun.

Dr Roger Ngoulla : Maire Moderne, humaniste et parrain des jeunes

Dr Ngoulla recevant la médaille de paul biya comme pdt de Bamboutos football club

Officier de l’ordre national de la valeur, Ce médecin interniste, spécialiste en médecine interne , Hépatogastro-Entérologie et échographie, diplômé de l’université catholique de Louvain en Belgique consulte gratuitement les jeudis à l’hôpital de district de Mbouda les patients d’hépatite B et C. Qualifié par les populations de maire moderne, le spécialiste des maladies du foie a fait le bon diagnostique de sa ville dès son arrivée à la tête de la commune il y’a 6 ans avant de lui administrer un traitement de choc qui a totalement transformé la ville de Mbouda. Ce playboy né à paris en 1962 est resté très attaché à la promotion de la  culture. C’est la raison pour laquelle il a initié avec les trois autres maires (Babadjou, Batcham et Galim) et les 16 chefs du groupement du département des Bamboutos, un festival d’art et de la culture MANGWA très prisé nommé le KUFONA.

Cet  ami et parrain des jeunes organise chaque année pendant la période de Noel une foire artistique nommé MDAFE où il fait venir des artistes de renom comme Tenor, dynastie le tigre…

Rappelons que le maire Roger Ngoulla est entré en politique dans les années 1994 à Douala. Il a fait  ses classes à la section RDPC de Wouri 5 auprès de la regrettée Françoise Foning où il a gravit tous les échelons de militant de base, chargé de mission à personnalité ressources d’accompagnement…avant de migrer dans le département des  Bamboutos en 2007 pour continuer à servir la politique de Paul Biya. A cette époque, lors des primaires internes au Rdpc pour la conquête du poste de député, l’on se souvient  qu’il a soulevé  les foules avec les jeunes de la ville de Mbouda. Malgré sa défaite, il va revenir en 2013 pour être élu comme conseiller municipal RDPC puis maire de la commune de Mbouda par ses pairs conseillers municipaux. Ce fervent soutien du président de la république, SE Paul BIYA est connu comme un  militant dévoué et éprouvé qui s’illustre lors des meetings en chantant à tue tête « Paul Biya notre président, père de la nation ».

Répartition ethnique et la bataille des postes dans l’arrondissement de Mbouda

Dans l’arrondissement de Mbouda, il existe trois groupes ethniques dominants : Les  NDA, les Ngombalé logés dans le groupement Bamessinghe et les Nguiemba localisés dans le groupement Balatchi.

Ils se trouvent que dans la configuration actuelle, le Sénateur  des Bamboutos, SM Teingnidetio Jean est le chef du groupement  Bamessinghe ; les NDA s’en sortent avec  le plus gros des postes importants avec la présence d’un de leur  fils au gouvernement qui n’est autre que le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi , le député nouvellement élu et  représentant de l’arrondissement de Mbouda, SM Tanefo Jean qui est le chef du groupement Bamendjinda ainsi que  les trois présidents  des sections RDPC,OFRDPC et OJRDPC ; Enfin le groupement Balatchi de l’ethnie NGUIEMBA a le maire de la commune de Mbouda,Dr Roger Ngoulla. Face à cet état des choses ,les autorités traditionnelles de l’arrondissement de Mbouda estiment que le maire de la commune de Mbouda doit rester au groupement Balatchi dont le maire sortant Roger Ngoulla est originaire surtout qu’il a un bilan positif qui a permis de battre le SDF et le PCRN.

Au regard de son dynamisme et de ses actions sur le terrain en faveur des populations, des observateurs avertis  de la gestion des collectivités territoriales décentralisées pensent que le Dr Roger Ngoulla est le premier des maires de la région de l’ouest Cameroun et que  son parti le Rdpc devrait l’investir comme son candidat pour être élu par ses pairs conseillers municipaux pour un second mandat à la tête  de la commune de Mbouda. Le RDPC fera t-il le choix du développement ? Just wait and see.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here