Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature FEH Helen KWANGA épouse GALEGA installé aux fonctions de PCA

0
1035
FEH Helen KWANGA épouse GALEGA installé aux fonctions de PCA de l'ENAM

Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature

FEH Helen KWANGA épouse GALEGA installé aux fonctions de PCA

Nommée par décret présidentiel le 05 juillet 2018 aux fonctions de Président du Conseil d’Administration de la prestigieuse  Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM), madame FEH Helen KWANGA épouse GALEGA, magistrate de profession, a été officiellement installée le 20 juillet à ses fonctions par le ministre de la Fonction publique, Joseph Le, tutelle de l’institution qui forme les cadres de la haute administration camerounaise.

Toute première femme à occuper cette fonction à l’Enam, cette grande dame vient ainsi remplacer un autre magistrat, Joseph Aseh Malegho nommé Secrétaire général du Conseil constitutionnel le 23 février 2018, a reçu à cette occasion solennelle, sa feuille de route du ministre de tutelle : «Nous devons organiser les concours, les enseignements et tout le reste dans la plus grande sérénité en privilégiant toujours la concertation. L’image que projette l’Enam dans l’opinion nationale et internationale doit être une image toujours positive. Parce que c’est d’ici que sort toute la crème de l’administration camerounaise. Il faudrait donc que les bonnes pratiques, les bonnes manières soient enseignées ici, de telle sorte que les jeunes fonctionnaires, hommes et femmes sortis de l’Enam soient tout de suite opérationnels sur le terrain et que notre administration soit fière de ces jeunes gens », a recommandé Joseph Le, qui n’a pas manqué de relever par ailleurs que   la cérémonie se tenait dans un contexte particulier, marqué par l’avènement de nouveaux cadres juridiques dont l’un portant réorganisation de l’Enam, et l’autre portant statut général des établissements publics. Des textes qui définissent non seulement  les rôles des  tutelles techniques et financières, mais également ceux du conseil d’administration et de la Direction générale de l’institution.

Nul doute que madame FEH, rompue dans l’interprétation des lois et règlements, a le profil de l’emploi pour  veiller au fonctionnement harmonieux des organes et services de l’ENAM conformément à cette nouvelle mission qui lui est assignée. Diplômée de la section magistrature de la même ENAM en 1989, cette dame qui est titulaire d’une licence et d’une maîtrise en Droit privé anglophone de  l’Université de Yaoundé, et  d’une licence en Droit international humanitaire obtenue en 2013 à l’Université d’Essex en Grande Bretagne, elle était jusqu’à sa nomination au poste de PCA de l’ENAM, Directeur  des Droits de l’homme et de la coopération internationale au ministère de la Justice.

Pour un bon fonctionnement de l’institution, il est également attendu de madame le PCA, un travail en synergie presque totale avec le Directeur Général de l’ENAM, l’Administrateur Civil Principal Linus Toussaint Mendjana, qui depuis sa nomination à la tête de l’Ecole en mars 2013 ne ménage aucun effort pour imprimer au fil des ans un véritable renouveau à l’ENAM.

Son travail remarquable a d’ailleurs été une fois de plus reconnu en juin dernier, lors des travaux du conseil d’administration du Centre africain de formation et de recherches administratives pour le développement (CAFRAD) tenu  à Marrakech au Maroc, à l’occasion desquels il a été élu 1er vice-président du Réseau des Ecoles nationales d’administration d’Afrique, devenant ainsi la deuxième personnalité de cette organisation africaine créée en 1964  avec l’appui de l’UNESCO.

Linus Toussaint MENDJANA, DG de l’ENAM

Constitué pour l’instant d’institutions venant de ses 36 états membres, le CAFRAD  dont le siège se trouve à Tanger au Maroc est le premier centre panafricain de formation et de recherche en Afrique pour l’amélioration des systèmes de l’administration publique et de gouvernance.

Joseph ESSOMBE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here