Entretien avec Fabrice Viguier, Directeur de R-Logistic

0
1806
Interview R_logistics
Interview R_logistics

Interview R_logistics

« Notre groupe est un groupe industriel déjà très  actif dans les activités de logistique et la gestion des terminaux »

Forum Libre : Bonjour M. Viguier, pourquoi êtes vous au Cameroun ?

Fabrice Viguier : A l’issue de la décision du tribunal de commerce de paris, nous avons racheté depuis la maison mère  les 60% des actifs de Necotrans au sein de TPK. Et du coup, nous avons cru bon de venir discuter avec nos associés, nous sommes donc dans un processus de discutions  avec nos partenaires pour relancer l’activité du terminal polyvalent de Kribi.

FL : Parlez nous de votre groupe ?

Notre groupe est un groupe industriel déjà très  actif dans les activités de logistique et la gestion des terminaux. Nous  avons aujourd’hui un terminal en exploitation en Sierra Leone, un autre au Mozambique et au Philippines .Nous sommes actuellement entrain de finaliser les contours pour un terminal minéralier en guinée Conakry. Tout naturellement le terminal polyvalent de Kribi  est une infrastructure qui fera partie intégrante de nos entreprises quand nous entrerons en exploitation. Notre groupe est également très présent dans les activités minières et les activités agricoles. Dans ce sens notre présence au Cameroun va ainsi se développer vers les activités très probablement agricoles et peut- être un jour  minières. Enfin nous faisons bien tous les trois métiers du groupe à savoir : agricoles, minières et logistiques afin d’optimiser les infrastructures que nous voulons développer dans les différents pays.

FL : Pourquoi avoir achetez les actifs de Necotrans dans le terminal polyvalent de Kribi ?

FV : La reprise du terminal polyvalent de Kribi par R-Logistic entre dans une stratégie de développement sur l’Afrique puisque nous avons repris  également une vingtaine d’autres sociétés du groupe Ex- Necotrans qui aujourd’hui part de l’Algérie jusqu’au Gabon bref leur présence dans une dizaine pays à la fois des activités du transit maritime, du transport, du stockage  mais également comme je vous disais de l’exploitation des terminaux portuaires.

FL : Quel est la place du terminal polyvalent de Kribi dans votre Groupe ?

FV : TPK représente une place importante pour le développement économique du Cameroun .C’est un outil industriel très important qui va ouvrir les opportunités pour les activités économiques, minières et agricoles. Nous y voyons un axe de synergie en terme de développement d’où TPK  représente un outils important et stratégique car il faut voir le rôle que le terminal polyvalent peut jouer non seulement au Cameroun mais auprès des pays voisins.

FL : A quand le début des travaux ?

Nous avons les procédures légales et techniques à passer. C’est probablement une question de mois. Mais  maintenant  je ne peux pas vous dire exactement. Notre volonté est d’aller le plus vite possible. Je pense que la volonté du gouvernement est aussi d’aller le plus vite possible tout en étant  prudent et je dirais sérieux dans les franchissements des  différentes étapes et nous devons repasser après dans les prochaines semaines.

FL : Quel est le groupe qui arrive ?

Le groupe qui arrive s’appelle MONACO RESSOURCES Group. Comme son nom l’indique il  est dans le développement des ressources naturelles et c’est sa filiale R-LOGISTIC qui est aujourd’hui active déjà  dans la gestion des terminaux portuaires qui prend la responsabilité du partenariat avec KPMO dans TPK.

FL : Quels sont vos faits d’armes en Afrique ?

Comme je vous le disais, nous avons aujourd’hui une grande opération minière en Guinée Conakry dans la bauxite et nous avons trois terminaux portuaires en exploitation en Sierra Leone, un en Mozambique et un  au Philippine. Nous avons également de nombreuses sociétés actives  à la fois dans le domaine agricole notamment au Congo Brazzaville où nous avons plus de 70000 hectares de terres en concession qui vont nous permettre de produire un certain nombre de  céréale. Nous avons  également un projets de la construction d’un certain nombre d’usines de transformations de  ses matières  premières qui doivent  être implanter en Afrique.Ca c’est aujourd’hui les activités en cours et en cours de développement pour  les années avenirs .

 

Ousmanou Ngam, Administrateur KPMO et Pdg de Transimex

                     Les négociations  se  sont  bien passées.

FL : Quels sont vos impressions à l’issue de ce premier conseil d’administration avec votre nouveau partenaire R-Logistic ?

 O N : Les négociations  se  sont  bien passées. Nous  sortons  d’un conseil d’administration qui était riche en informations. Nous  avons  apprécié  les  documents  de cession de Necotrans Terminals à R-Logistic Tech en  présence de l’administrateur  représentant  le  Port en eau  profonde  de Kribi (Pak) qui est comme vous le savez la voix la plus autorisée parce que représentant le concédant qui est l’Etat du cameroun.il va certainement relever de cette compétence et la suite sera effectivement donnée, impulsée par la position de cet administrateur qui représente  le port autonome de Kribi .Pour ce qui est de Kpmo, nous avons  effectivement été dans le cadre de l’information et les  positions définitives seront dégagées au terme de l’analyse que Kpmo  ,ses administrateurs et l’ensemble de ses actionnaires feront à l’issue de ce conseil d’administration .

                                                                                                         Propos recueillis par Prince Aristide NGUEUKAM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here