Exploitation du fer de Mbalam-Nabeba Des milliers d’emplois en vue avec la construction de la voie ferrée reliant Mbalam au port en eau profonde de Kribi.

0
185

En coopération avec le Congo, le secrétaire général de la présidence de la République, le ministre d’Etat Ferdinand Ngoh Ngoh, sur très hautes instructions du président de la République Paul Biya, vient d’autoriser le Ministre des Transports Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, en liaison avec le ministre des Mines, a signé un mémorandum d’entente pour la construction de la voie ferrée reliant Mbalam au port en eau profonde de Kribi.

C’est un ouf de soulagement pour la société Bestway Finance Limited, par le biais de sa filiale congolaise Sangha Mining Development. En dépit des nombreuses tractations menées par la société Congo iron ore, filiale du groupe australien Sundance, celle-ci se verra certainement attribuer le droit de passage en terre camerounaise. La signature de l’accord de principe y afférent était au centre d’une rencontre ce mercredi 23 juin 2021 entre le Gouvernement Camerounais représenté par le Ministre des Transports Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, assisté certainement par son Ministre Délégué, El Hadj Nji Njoya Zachariaou et la Société Bestway Finance Ltd, représentée par Alexandre Mbiam, Directeur Général et Cédric Ngako Ketchanga, Chef de l’Administration d’une part, et d’autre part, la Société AustSino Resources Group Ltd, représentée par Ding Chung Ming, Directeur Général. 

Aboutissement heureux de la mission officielle du Ministre d’Etat, Pierre Oba, Ministre des Mines et de la Géologie de la République du Congo, auprès du Président Paul Biya.

Cet accord est l’aboutissement heureux de la mission officielle réalisée du 25 mai au 01er juin 2021 par le Ministre d’Etat, Pierre Oba, Ministre des Mines et de la Géologie de la République du Congo, Envoyé Spécial du Président Congolais Denis Sassou Nguesso auprès de son homologue, le Président Paul Biya.

Cela fait suite à la sortie du secrétaire général de la présidence de la République, le ministre d’Etat, Ferdinand Ngoh Ngoh qui, dans une correspondance adressé le 18 juin 2021 au ministre des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibéhè sous instruction du chef de l’Etat camerounais Paul Biya, a autorisé en liaison avec le ministre camerounais des Mines, la signature d’un mémorandum d’entente pour la construction de la voie ferrée reliant Mbalam au port en eau profonde de Kribi de long de 510 km.

Lié par une fraternité bilatérale, les deux Chefs d’Etat misent sur l’implémentation du projet des gisements miniers que recèle le Craton du Kasai, au Congo et dont font partie les gisements de Nkout et Mbalam, en République du Cameroun, ainsi que de trois gisements de fer en République du Congo. Le mémorandum d’entente signé le 18 juin dernier fait suite à l’attribution de trois Permis d’Exploitation Industrielle dits «Avima», «Badondo» et «Nabeba»,  à Sangha Mining Development, par décrets présidentiels n°2020-645, 2020-646 et n°2020-647 du 30 novembre 2020 signé par le président de l’Etat du  Congo Denis Sassou Nguesso, ainsi qu’à l’octroi le 13 mars 2021, à la même Société, de trois Conventions Minières d’Exploitation, d’une durée de 25 ans chacune. 

Comment  l’Etat du Cameroun, bénéficiera de l’essentiel de l’investissement ferroviaire et portuaire initial.

10 milliards de dollars soit environ 5.495 milliards de FCFA, c’est le montant consenti pour la réalisation de ces projets. L’Etat du Cameroun, bénéficiera de l’essentiel de l’investissement ferroviaire et portuaire initial. Il est prévu à cet effet l’extension de la ligne du chemin de fer reliant la ville de Kribi à celle de Pointe Noire sur environ 540 km et la construction du port minéralier à Kribi. De nombreux bénéfices en perspective, dont entre 12 000 et 20 000 emplois.

Il convient de souligner qu’aucun fond public n’est requis pour le développement de ces gigantesques projets qui seront exclusivement adossés sur des efforts d’investissements corporatifs. Le consortium chinois Bestway Finance Limited, est constitué pour la plupart, de certains des plus grands groupes chinois dans les domaines de la construction de ports minéraliers, du chemin de fer, des mines, des aciéries et de la commercialisation de fer.

Les Sociétés BFL et ANS, respectivement incorporées à Hong Kong et en Australie, souhaitent s’inscrire dans la continuité des Très Hautes Instructions du Président Paul Biya, qui, lors de son discours de prestation de serment du 06 novembre 2018, affirmait sa volonté de continuer à développer les infrastructures de transport, routes, ports, aéroports au bénéfice de l’économie camerounaise, mais aussi pour faciliter les communications avec ses voisins.

Régine Ngo Bassanaga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here