François Xavier MPON Le désormais Dr PhD révolutionne l’analyse des sols

0
481

C’est à l’Institut Panafricain pour le Développement(IPD) que l’ingénieur général de Génie civil a défendu sa thèse de doctorat/PhD, option Sciences de l’ingénieur, le 27 novembre dernier, face à un jury présidé par le Pr. Thomas Bouetou de l’Université de Yaoundé I, qu’assistaient d’éminents professeurs venus de nombreuses universités du Cameroun. C’était en présence d’un public venu nombreux, composé de proches et des membres de la famille du candidat.

Mention « Très honorable » ! C’est la note obtenue par François Xavier Mpon, à l’issue du délai des 25 minutes requises pour exposer ses travaux de recherches sur le thème : « Implémentation d’une méthode d’analyse granulométrique rapide des sols dans les bâtiments et travaux publics au Cameroun ».

Pour la vedette du jour, l’analyse granulométrique rapide des sols est une méthode révolutionnaire pour pallier la longue durée des essais en laboratoire. « Ce nouveau procédé permet de réaliser en cinq heures seulement l’analyse granulométrique des sols sur le terrain. Ceci parce qu’on n’a pas besoin d’utiliser de l’énergie électrique, encore moins des formules sophistiquées ou des connaissances très pointues pour pouvoir accéder aux résultats obtenus. Je lance un appel au gouvernement pour soutenir cette idée, la normaliser, la standardiser et la vulgariser », explique l’ingénieur général de Génie civil. Ceci pour des raisons simples : « J’ai été affecté à l’Extrême-nord il y a plusieurs années et j’ai alors découvert qu’il n’existait pas de laboratoire d’analyses de sols dans cette Région. On prélevait le matériau sur place et on envoyait à Yaoundé pour études. D’où ces travaux de recherches qui vise à faciliter justement les études sur place », indique le nouveau Dr PhD. 

Comment François Xavier Mpon révolutionne l’analyse des sols

On apprendra alors que la découverte d’une formule scientifique qui permet de savoir faire le dosage entre des matières tel que le sable et l’argile, disponibles par exemple, dans le grand nord du pays pour en obtenir une matière rendue solide et apte pour la stabilisation et la consolidation de nos routes ; ceci à un coût réduit. Son impact dans le secteur des Bâtiments et Travaux publics (Btp) sera donc important quand on connaît le rôle économique et social que ce secteur occupe et son caractère onéreux qui grève le budget de l’état avec augmentation exponentielle des besoins en la matière. 

En rappel, le prix du kilomètre du bitume est de 1milliard de Fcfa alors que les prescriptions de la Conaroute basée au Premier ministère se bat depuis quelques années pour ramener ce coût entre 250 et 300 millions de Fcfa.  C’est dire combien cette soutenance, résultat d’une recherche savamment et patiemment menée, est d’une importance capitale pour notre pays.

Pour la gouverne, Mpon François  Xavier est un ingénieur de conception de Génie civil, sorti de l’école polytechnique. Il est aussi titulaire d’un Dea en Sciences de l’ingénieur, il a occupé le poste de directeur des affaires générales au ministère des Domaines et des Affaires foncières avant d’être promu Inspecteur général No3 dans le même ministère.  

                                                                            Régine Ngo Bassanaga

Photos Dr François Xavier Mpon(Toujours disponible à servir mon pays partout où besoin sera)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here