Jean-Paul Simo Njonou: Un technocrate d’expérience à la tête de la Sonara

0
519
Jean Paul Simo Njonou(d’administrateur à manager, je connais la maison)

Au-delà des compétences qui lui sont unanimement reconnues, ce digne fils du département des Hauts-plateaux, Région de l’Ouest, connaît parfaitement l’entreprise qu’il a l’honneur de diriger désormais depuis le 04 janvier dernier, puisqu’il siégeait au sein de son Conseil d’administration, comme représentant de la présidence de la République, où il officiait jusqu’ici en qualité de chargé de mission. Au-delà du technocrate d’expérience qu’est Jean Paul Simo Njonou, le chef de l’Etat vient ainsi de faire confiance à un fils de l’ouest en lui confiant l’une des importantes entreprises stratégiques.

Aussitôt nommés au cours d’une session extraordinaire du conseil d’administration à Limbe le 04 janvier 2019, Ndoh Bertha épouse Bakata et Jean Paul Simo Njonou, respectivement Pca et Dg de la Société nationale de raffinage (Sonara), ont immédiatement été installés à leurs nouvelles fonctions par Gaston Eloundou Essomba), le ministre de l’Eau et de l’Energie,  qui présidait ledit conseil.

Pour le nouveau Dg, l’ampleur de la tâche est suffisamment vaste. Et parmi les principaux défis à relever, on peut citer le parachèvement de la phase du projet de modernisation de l’entreprise, avec notamment l’acquisition d’un hydrocraqueur pouvant permettre de raffiner le brut produit localement.  Au-delà de la mise à disponibilité de ce brut, afin de satisfaire l’approvisionnement en hydrocarbures des Camerounais. Autant de défis liés à la concurrence et à la demande pressante des consommateurs. Ceci passe aussi par l’amélioration de la qualité du service. Notons que la Sonara possède une capacité de production de plus de 3 millions de tonnes par an pour un capital de 23 milliards de Fcfa.

L’homme des hautes responsabilités

Diplômé en droit privé, Droit des affaires et Droit communautaire, Jean-Paul Simo Njonou est le quatrième directeur général de la Sonara, depuis sa création en 1973. Il est aussi  titulaire d’un diplôme de cycle international spécialisé en administration publique de l’Ena de Paris.

En 2016, il est nommé président du Conseil d’administration du Port autonome de Kribi, par le chef de l’Etat. Membre du conseil d’administration d’Electricity development corporation (Edc), il est aussi membre de la commission spéciale des marchés du Comité de pilotage et de suivi des pipelines (Cpsp), logé à la Société nationale des hydrocarbures. Membre du conseil d’administration de plusieurs institutions, à l’instar de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) et l’Institut sous-régional de statistique et d’économie appliqué (Issea), il occupait, avant cette promotion, le poste de chef de la division des Affaires économiques et financières au secrétariat général de la présidence de la République, et siégeait au sein du Conseil d’administration de la Sonara, comme représentant de la présidence de la République.

Jean Paul Simo Njonou à la tête de la Sonara : Un message du chef de l’Etat aux fils de la région de  l’Ouest ?

Né le 06 décembre 1964, ce fils du village Medjo dans le département des Hauts-plateaux, Région de l’Ouest est le chargé de mission du Rdpc auprès de la délégation départementale et permanente du comité central pour le département des Hauts-plateaux. Bien que très discret, c’est un militant de la première heure aguerri sur le plan politique A preuve: l’on n’espérait pas un bon score pour le candidat Paul Biya du Rdpc dans les hauts-plateaux au motif de ce que Maurice Kamto le leader du Mrc et challenger de Paul Biya est un fils du département. C’était sans compter aux stratégies conquérantes mis en place par l’équipe de campagne du Rdpc dont Simo Njonou était l’un des artisans.

Jean Paul Simo Njonou est décidemment le premier ressortissant de l’ouest à être nommer à la tête d’une importante entreprise stratégique du Cameroun sous le magistère du président Paul Biya. De nombreux dignitaires de l’ouest Cameroun voient en cette nomination un message fort que le chef de l’état voudrait envoyer aux fils de l’ouest pour leur signifier qu’il sait compter sur eux pour leur participation à la construction du Cameroun. Tout en remerciant le chef de l’état pour la nomination de Simo Njonou à la Sonara, les forces vives et la jeunesse de la région de l’ouest appellent à d’autres nominations des leurs.

Joseph Essombe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here