Luther André Meka: La Jeunesse gagnante du président Paul Biya

0
371

Luther André Meka

La Jeunesse gagnante du président Paul Biya

C’est incontestablement l’un des rares et  jeune porte-parole du président Paul Biya dans les médias pendant la campagne des élections présidentielles du 07 octobre dernier. Portait d’un infatigable militant  du Rdpc  qui continue de séduire par ses convictions et la force de ses arguments.

 

Militant acharné du RDPC, Luther André Meka compte parmi les jeunes qui ont soutenu le président Paul Biya pendant la récente campagne présidentielle au Cameroun. Avec fougue et détermination, il a été l’une des  mascottes radio et télévisions du parti des flammes. Les abonnés des débats pendant la campagne ont pu témoigner l’engagement de ce militant jeune qui croisait le verbe avec brio et arguments à l’appui face à ses contradicteurs représentants des autres partis politiques et autres acteurs de la société civile. Il a passé en revue tous les plateaux radio et télé pour positionner son candidat le président national du Rdpc, Paul Biya. STV2, CANAL2, LTM, Afrique Média, Equinoxe n’ont jamais boudé de recevoir cet infatigable militant sur les plateaux dédiés pour la campagne électorale. A chaque fois, ses interventions et sa détermination laissait pantois une certaine jeunesse qui trouvait son militantisme comme une traitrise au regard de la mobilisation d’une frange de la jeunesse camerounaise derrière des candidats jeunes tels que Serges Espoir Matomba du Purs et Cabral Libii du parti Univers. Pour cette jeunesse parfois marginalisée et lésée, le temps était venu de renverser la gérontocratie régnante depuis 36 ans qui a mis les jeunes en marge des rôles de premier plan et de la prise des décisions dans les institutions.

Au cœur de cette ville qualifiée de rebelle qui est Douala, fief de l’opposition, Luther André Meka a été présent autant sur le terrain du porte à porte que dans les médias. Doté d’un calme froid  et sachant manier la langue de Molière pour convaincre en illustrant des réalisations du chef de l’Etat chiffré dans les secteurs clés notamment la santé, l’éducation, l’énergie, l’urbanisme et les infrastructures routières. Comme une drogue, sa détermination à soutenir le président Biya est justifiée d’après Meka par le fait que « Paul Biya a la crainte de Dieu, le pardon au cœur de sa vie, la paix comme arme de gouvernance et le seul homme d’Etat qui fédère et fait l’unanimité dans le RDPC. Selon Luther André Meka « à son âge on ne craint plus rien, on ne s’enrichit pas, on réalise et on cherche à léguer à la postérité un héritage. En plus, le président Biya est pondéré, il ne tranche pas au vif ».

Paul Biya a dépassé Jésus

Luther André Meka a parfois heurté la sensibilité des téléspectateurs. Il a défrayé la chronique pendant l’affaire Mimi Mefo, cette journaliste vedette de la chaîne de télévision Equinoxe qui avait été interpellée par les forces de l’ordre au motif qu’elle avait déclaré dans son compte tweeter que l’armée camerounaise était à l’origine de l’assassinat d’un missionnaire américain, pendant les échanges de tir avec les sécessionnistes relayant ainsi les informations d’une agence de presse. Cette libération à la satisfaction générale de l’opinion camerounaise à fait dire à Luther André Meka que ‘’Paul Biya va au-delà de Jésus Christ’’. Une déclaration qui a soulevé une levée de boucliers et un tollé général dans l’opinion nationale et internationale qui pensent que le jeune militant du RDPC a blasphémé et profané le nom de Dieu en comparant un humain soit-il président de la république à Dieu. Interrogé, Luther André Meka s’en défend « Judas est le seul dans la Bible qui a été maudit, car Jésus a dit, malheur par qui le fils de Dieu sera trahit, il aurait fallu que celui-là ne soit pas né. Pourtant c’est grâce à cette trahison que le salut du monde se produit par le sacrifice de Jésus. Judas aurait pu être célébré car il a contribué à sauver le monde mais il a eu un châtiment. C’est la raison pour laquelle il se pend non pas par chagrin comme le pensent certains, mais sous le coup du sort et de la malédiction. L’enseignement est donc clair, toute traite, livreur d’un leader, déstabilisateur d’une cause noble doit subir le châtiment. En libérant Mimi Mefo, Paul Biya va au-delà de l’enseignement de Jésus » et il ajoute « Jésus Christ ne limite pas l’Homme. Il le met au rang de dieu car il déclare lui-même dans la Bible dans Jean 14 :12 que celui qui croit en lui fera comme lui et il en fera de plus grandes œuvres que lui : vous comprenez donc que je n’ai pas blasphémé ».

L’engagement militant

Ce n’est donc pas un militant de la 25ème heure car le jeune membre de la campagne électorale de la section Rdpc de Douala 5ème et membre de la sous-commission communication du RDPC pour le Littoral a intégré la cause du Renouveau dans les organes spécialisés  du Rdpc.

En 2000, il intègre à l’Université de Douala le rassemblement des diplômés de l’enseignement supérieur pour la redynamisation du Renouveau (RDDR). Un mouvement politique qui se définit comme le bras intelligent du RDPC dans l’enseignement supérieur. De 2005 à 2008, il a été membre de la coordination nationale et président de l’antenne de l’université de Douala. Militant de base du Rdpc, depuis 2004 il est sollicité par le parti comme formateur des scrutateurs et des présidents des bureaux de votes du RDPC. Précurseur de la conscience jeune en politique, Luther André Meka a créé en 2008 Alternative Citoyenne de la Jeunesse (ACJ) formé de tous les jeunes militants des partis politiques où ils revendiquaient une meilleure représentativité des jeunes dans les investissements des listes des partis politiques et dans les prises de décisions dans les institutions de la république. Ancien leader des étudiants, notamment président de l’association des étudiants de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Douala et membre du conseil d’administration de la même université de 2005 à 2006.

Titulaire d’une Licence en communication et d’une Licence en sociologie, d’un master II en communication des organisations et d’un DIPET II en Techniques administratives, Il est doctorant en communication. Sa nouvelle trouvaille, c’est « le mouvement Youth of Hope », une association qu’il compte lancer dans les prochains jours et qui a pour objectif de structurer les jeunes sans emploi autour des projets générateurs de revenus afin de rechercher des financements.

Dannick Nitcheu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here