Municipales et législatives du 09 février 2020: Quand Nguidjol Ngan met en garde le délégué régional d’elecam pour le littoral contre la fraude

0
292

ALERTE POUR PREVENIR LA FRAUDE.

LETTRE A MONSIEUR LE DELEGUE REGIONAL D’ELECAM POUR LE LITTORAL. Monsieur Le Délégué, après l’échec dans sa manoeuvre en vue de la disqualification de la liste du SDF aux Municipales à Douala 1er, il ne reste plus à Lengue Malapa que deux remparts: le Sous-Préfet de Douala 1er et Elecam. En effet, nous voulons vous mettre en garde quant à l’homologation par vous après transmission par vos collaborateurs (Chefs d’Antennes Communales de Douala 1er et Douala 6è notamment) des listes des Présidents des bureaux de vote et des Représentants de l’Administration, car elles sont totalement dressées par Lengue Malapa et Edimo Ernest, tous deux têtes des listes du RDPC à Douala 1er et Douala 6è. Ceux-ci vont même plus loin en désignant les Présidents des Commissions Communales. Afin de prévenir tout trouble, conséquence de votre entêtement à continuer à procéder de cette manière, je vous suggère de solliciter vos collègues régionaux du MINESEC et du MINEDUB, pour qu’ils vous donnent du personnel compétent pour bien faire et en toute impartialité ce travail le 09 février prochain dans le Littoral et particulièrement à Wouri centre. Des enseignants venus du Lycée de Mabanda peuvent mieux officier au Lycée Joss et vice versa. Ainsi, il sera même difficile de corrompre les Présidents des bureaux de vote en salle. Merci de votre compréhension pour des élections saines dans le Littoral. Nous nous connaissons.

*NGUIDJOL NGAN Moïse Raymond, Candidat SDF.*

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here