Nomination d’Ibrahim Talba Malla: Quand Amadou Ali passe le flambeau à Talba Malla

0
255
Talba Malla: Ministre des marchés Publics
  • Le Mayo Sava adresse sa gratitude au président Paul Biya

Après la marche de remerciement pour la nomination de leur fils, Ibrahim Talba Malla, au poste de ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marchés publics, le samedi 5 janvier 2019, les populations du Mayo-Sava, dans l’Extrême-Nord, sous la houlette de la délégation départementale du Rdpc, ont encore bravé le climat d’insécurité qui règne dans cette localité pour tenir du 08 au 10 février dernier des meetings de soutien au chef de l’Etat, pour la même cause.

Ce sont les militants et autres populations de la section Rdpc Mayo Sava Sud de l’arrondissement de Tokombéré qui ont eu l’honneur d’accueillir  la délégation départementale du Rdpc pour le Mayo sava conduit par l’ancien vice premier ministre Amadou Ali le 8 février dernier. Prenant la parole, le chef de la délégation permanente du Rdpc dans le Mayo Sava,  Amadou Ali, a tenu à rappeler aux uns et aux autres que « le score enregistré par le candidat Paul Biya, témoigne de la fidélité des militants de la section Rdpc Mayo-Sava/sud, et c’est le seul département des trois régions septentrionales à ne jamais concéder aucun siège aux partis de l’opposition aussi bien au niveau des sénatoriales qu’aux municipales ». Et de poursuivre : « Nous appelons nos militants à consolider cette position car il vaut mieux traiter avec le diable qu’on connaît qu’avec un ange qui se présente comme tel et dont dans l’apparence peut se cacher le grand Satan ». Un message en direction des formations politiques de l’opposition et de leurs leaders, qui seraient tentées d’ambitionner quelque poste dans cette zone. Pour le président de section rdpc, Naba Hans « cette tournée vient renforcer la solidarité agissante qui existe au sein des militants et des populations de l’arrondissement de Tokombéré et du Mayo-Sava. Le Chef de l’Etat nous a donné pleins de choses mais le plus grand est  la nomination de notre frère Ibrahim Talba Malla au poste de Minmap».

La même caravane s’est déployée dans l’arrondissement de Kolofata le lendemain pour la deuxième étape. Ce fut un samedi pas comme les autres car hommes, femmes et enfants n’ont pas voulu manqué à la célébration de cette nomination malgré l’insécurité qui a toujours sévit dans cette arrondissement. Seini Boukar, le maire de Kolofata n’a pas manqué de remercier les forces de défense et les comités de vigilance pour leur apport inestimables pour la sécurité des hommes et des biens.

Le Mayo sava toujours présent dans les hautes sphères de décision du pouvoir

« Je me réjouis du fait que le Mayo sava ait été honoré une fois de plus par Paul Biya avec la nomination de mon fils Ibrahim Talba Malla au gouvernement » a précisé Amadou Ali. Avant de rappeler : « Depuis toujours le Mayo sava est présent dans les hautes sphères de décision du pouvoir et nous le devons à la grande proximité que nous porte notre leader Paul Biya ».Tout en remerciant les militants du rdpc d’être toujours fidèle à Paul Biya, Ibrahim Talba Malla s’est dit meurtri face aux nombreuses victimes de Boko haram avant de louer les efforts des forces de défenses qui se battent tous les jours pour protéger les populations.

Talba Malla à mora

On se souvient que dès le lendemain de ce remaniement ministériel survenu le 4 janvier 2019, les populations de Mora avaient aussitôt renouvelé  leur attachement au Chef de l’Etat, à la suite de l’entrée au gouvernement de leur fils Ibrahim Talba Malla. La joie était immense, ce 5 janvier 2019, dans la ville de Mora, où une grande fête avait été organisée devant le sultanat, en présence de sa majesté Boukar Alhadji Yérima, par ailleurs chef spirituel de Wandala. De même, un meeting,  puis une caravane motorisée de remerciement de Paul Biya pour la nomination de Talba Malla avait sillonné la ville. Au-delà des militants du parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), se retrouvaient parmi les participants les membres de l’élite de la Région, ainsi que des hommes et femmes de toutes les chapelles politiques. A l’occasion la marche de remerciement avait  débuté à l’esplanade du sultanat, en passant par le «Carrefour Total», la préfecture, place du marché, pour s’achever au Palais du Sultan.

Quand Amadou Ali passe le flambeau à Talba Malla

Ceci n’a pas empêché que la permanence de la maison de parti de Mora puisse encore accueillir au tant de monde le dimanche 10 février 2019 autour d’un grand meeting qui a réuni de nombreuses personnalités comme le Minepat Alamine Ousmane Mey, Georges Elanga Obam de la décentralisation et du développement local, le directeur des impôts Modeste Mopa ,Mohamadaou Badjika Ahidjo et Saibou Issa le recteur de l’université de Maroua. En passant le flambeau de leader à Talba Malla, Amadou Ali a demandé à Talba Malla de bien conduire les troupes du Rdpc afin de maintenir la flamme du parti dans ce département. Très honoré, Talba Malla s’est dit prêt à relever les défis avec l’aide de tous ses frères et sœurs de la région de la région de l’extrême Nord.

Bien avant cette nomination, cet originaire de Mora, département du  Maya-Sava (Région de l’Extrême-Nord), était le directeur de la Société nationale de raffinage (Sonara), après avoir été directeur général de la Caisse de stabilisation des produits des hydrocarbures (Csph). Inspecteur principal des impôts, Talba Malla Ibrahim adhère au Rdpc dès sa création en 1985. En 1987, il est chargé de mission du Rdpc dans le Mayo-Sava, à l’occasion des opérations de renouvellement des bureaux des organes de base. En 1988, il est chargé de mission pour le renouvellement des conseillers municipaux dans la commune de Mora. En mars et octobre 1992, il est respectivement chargé de mission de la délégation du Comité central pour les législative et présidentielle. Président de la cellule d’animation et de promotion des activités culturelles (Cepac) depuis 1993, Ibrahim Talba Malla est désigné en décembre 1996, membre titulaire du comité central du Rdpc par le président national Paul Biya puis secrétaire national à l’organisation du comité central du Rdpc.Très proche de la base militante du rdpc à travers de nombreuses actions sociales, nul ne doute que Talba Malla continuera d’être à l’écoute des doléances des populations de la région de l’Extrême Nord.                                       

                                                                          Joseph Essombe envoyé spécial à Mora

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here