pipeline

0
241
pipe

 

Ce montant, apprend-on, est la rente versée au Trésor public camerounais pour le transit de 27,5 millions de barils de pétrole tchadien. A fin octobre 2013, ce même droit de transit avait rapporté seulement 5,8 milliards de francs Cfa, pour le transit de 24,6 millions de barils de brut en provenance des champs pétroliers tchadiens.

Cette explosion du droit de transit est la conséquence de sa revalorisation intervenue le 29 octobre 2013. Il est passé de 195 francs Cfa (0,41 dollars) le baril, à 618 francs Cfa (1,30 dollars) le baril, après d’âpres négociations entre l’Etat du Cameroun et la société COTCO, qui gère l’oléoduc côté camerounais.

                                     Alain Cédric yompa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here