Psychose du remaniement : Quand les ministres perdent le sommeil.

0
711
paul biya
paul biya

paul biya

L’Elite polico-administrative est aux abois de quelques semaines. Depuis le réaménagement ministériel de faible amplitude du 02 octobre 2015,les conseillers du président estiment que le chef de l’Etat du Cameroun doit  faire appel aux hommes neufs capable de faire face ou d’apporter des réponses concrètes  sur la crise économique qui traverse le Cameroun.

Ces ambassadeurs camerounais de passage au pays qui  font peur.

Dans ce souffle nouveau appelé à prendre la relève comme membre du 33 ème gouvernement de Paul Biya, les noms de certains ambassadeurs sont amplement cités.Mohamadou Labaran, l’actuel ambassadeur du Cameroun en Egypte, a fait perdre le sommeil à Ferdinand Ngoh Ngoh depuis qu’il a  été reçu au troisième étage du bâtiment principal du palais de l’unité par le président de la république après avoir déposé ses valises il y’a quelques semaines dans un hôtel  Huppé de Yaoundé. Ce digne  fils de la région de l’Adamaoua, qui a déjà  fait ses classes au secrétariat  général de la présidence à l’époque comme adjoint, pour remplacer Ferdinand Ngoh Ngoh qui devrait être muté au ministère des travaux publics. D ‘ailleurs son nom a été suffisamment cité dans la presse comme le prochain  premier ministre. L’autre ambassadeur  qui a connu le même sort de lynchage médiatique est l’actuel ambassadeur du Cameroun en France, Mvondo Ayolo. Une importante littérature le présente depuis quelques semaines dans la presse comme celui qui ira remplacer le baron martin Belinga Eboutou au cabinet civil de  la présidence de la république. L’autre Haut commis de l’état de la présidence de la république qui  est déjà fin prêt  pour l’organisation de sa fête à l’occasion de sa nomination comme  prochain ministre des finances n’est autre que Hessenat Mahamat l’actuel directeur des affaires général de la Présidence de la république. Le ministre Arrey Nkongho devrait remplacer son défunt frère  de la Manyu   Peter agbor Tabi comme secrétaire général adjoint no1 et Mauger Ayem comme Sga no2. Jean Fabien Monkam Nintcheu estime que son heure est enfin arrivé pour être le prochain ministre du Haut-Nkam car depuis le départ du Michael Ngako Tomdio , le département du Haut-Nkam  est devenu orphelin. Le conseiller  spécial de Jean Nkuété et Pca de la Scdp est annoncé  comme le futur Ministre de l’Eau et de l’Energie .Madeleine Tchuente devrait aller s’occuper des activités du Rdpc au siège du comité central du Rdpc car ses différends  avec le Pm Yang ont fini par la faire partir du gouvernement. Célestine Ketcha  Courtes, la très sémillante maire de Bangangté, se voit enfin à la place de Luc Magloire Mbarga Atangana au ministère du commerce. il faut rappeler que la défunte belle mère du président de la république était l’une des témoins de son mariage avec l’ingénieur à la retraite jean pierre courtes. Amvan Zollo ,le recteur de l’Université de Ngaoundéré, est annoncé comme  le prochain ministre de l’enseignement supérieur. Perrial Nyodog comme le prochain Ministre des enseignements secondaires tandis que l’actuel  Sg du Mindhu Amadou Sardaouna  devrait  être le nouveau patron du Ministre de l’Education de Base. Dans les mutations, l’actuel Ministre de la justice  Laurent  Marie Esso est annoncé  comme le prochain ministre l’administration territorial et de la décentralisation et René Emmanuel Sadi comme Dgsn.

Pendant ce temps ils sont nombreux les camerounais originaires  de quelques départements qui n’ont pas de strapontins ministériels et qui s’en offusquent tout le temps.

Voici les Départements  du Cameroun qui n’ont pas de ministres  dans le gouvernement.

Nord-Ouest (Menchum ;Ngoketunja ;Boyo)

Sud-Ouest (Meme ;Lebialem ; Fako)

Ouest (Haut-Nkam)

Adamaoua (Mbere ;Djerem ; Faro et Deo)

Nord (Mayo Louti)

 Sud (Vallée du Ntem)

Est (Boumba et Ngoko)

Prince Aristide Ngueukam

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here