Région du littoral: Le Mindaf remet près de 1000 titres fonciers aux acquéreurs des lots Maetur

0
21

Région du littoral

Henri Eyebe Ayissi remet près de 1000 titres fonciers aux acquéreurs des lots Maetur

Accompagné du directeur général de la Mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains et ruraux (Maetur) Louis Roger Manga, le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf) Henri Eyebe Ayissiétait, le 05 mai dernier, dans la ville de Doualapour présider la cérémonie solennelle de remise des titres fonciers aux acquéreurs des lots Maetur, pour le compte de la Région du littoral. C’était en présence des préfets du Wouri, du Moungo, du Nkam, ainsi que les représentants des maires et du gouverneur, des autorités traditionnelles, entre autres personnalités.

Cela faisait déjà plusieurs années que beaucoup attendaient cet heureux événement. Après une période de longue attente, ils ont finalement obtenu les titres fonciers de leurs lopins de terre.

« Un jour de joie »

Cette issue heureuse est véritablement, pour les usagers dont certains ont attendu plusieurs années, « Un jour de joie », comme le ministre l’a opportunément qualifié. Il s’est tout simplement trouvé que la dynamique institutionnelle combinant le travail du Mindcaf avec la Maetur a conduit à la mise en place d’une unité spéciale de travail, pour accélérer l’établissement et la délivrance des titres fonciers qui pour certains, attendaient depuis une « éternité ».

Bien avant cela, on se souvient que, le 30 mars dernier, le Mindcaf, avait déjà remis 2000 titres fonciers aux clients de la Maetur dans la ville de Yaoundé. A l’en croire, le même rituel, qui rentre dans le cadre de l’opération spéciale Mindcaf/Maetur de remise des titres fonciers aux clients Maetur, va ainsi se poursuivre sur toutel’étendue du territoire camerounais. Une opération spéciale qui a mis le cap sur une première tranche de 2000 titres fonciers à Yaoundé et se poursuit à Douala. « Nous visons 5000 titres fonciers et la dynamique mise en place, d’unité de la brigade spéciale, va pouvoir évoluer vers une accélération à la production pour que les délais soient un peu plus courts », avaitt-il révélé, lors de la cérémonie de Yaoundé.

Rattraper un retard qui remonte à plus de 20 ans

« Avec la Maetur, le Mindcaf a mis en place une unité de facilitation, d’établissement et de délivrance des titres fonciers, pour rattraper un retard qui remonte à plus de 20 ans », a indiqué le ministre à la presse à la fin de la cérémonie.

En clair, la cérémonie du 5 mai dernier à Douala, fruit de cette opération spéciale Mindcaf/Maeturvisant l’établissement, la délivrance et la remise des titres fonciers aux usagers qui en remplissent les conditions est une option qui constituait la phase II, après celle de mars dernier à Yaoundé.

Le Mindcaf a saisi l’occasion pour rappeler aux acquéreurs que la lutte contre les ventes de terres du domaine national allait se poursuivre, à l’effet de « stopper le développement et la persistance des litiges fonciers ».

Guy Romario Djokoe Djokoe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here