Renouvellement des bureaux des organes de base à Mbouda: Les militants du Groupement BALATCHI menacent de quitter le RDPC

0
86

À l’origine,le mépris affiché à leur égard lors de la constitution des listes consensuelles pilotées par le ministre Nganou Djoumessi. A l’occasion les militants de section Bamboutos Centre 1 accusent le ministre des travaux publics d’etre tribalisme et nombriliste. C’est que le président de la section Ojrdpc(Neveu du Mintp) et celle de la section Ofrdpc sont originaires du même groupement (Bamesso) que le ministre Nganou Djoumessi. La tête de la présidence de la section Rdpc revient à un fils du groupement Bamedjo. En plus la présidente de la section Ofrdpc est la Belle soeur du ministre Nganou Djoumessi.

Dans tout ses choix faits sous le regard médusé du président de la commission électorale de section,Jean Tchoffo , les militants originaires du groupement Balatchi n’occupent aucun postes à la tête des trois bureaux des organes.
Le Chef supérieur du groupement Balatchi n’a pas caché son mécontentement face à ce qu’il qualifie comme un énième mépris. »Balatchi est un groupement important dans l’arrondissement de Mbouda, nous avons toujours été fidèle au président de la République et les résultats de nos votes pendant les différents élections sont là pour l’attester.Ceci n’a pas empêché que les gens nous prennent la mairie de Mbouda. Et aujourd’hui, nous n’avons pas de postes de président parmi les trois sections.il faut que cela s’arrête et si cette situation n’est pas corrigée je ne voudrais pas voir les urnes dans le groupement Balatchi. Mais nous resterons les soutiens du président Paul Biya. »,a rappelé Sa Majesté Patrick Kenfack Tanga2. Pour Élise Douanla, cadre militante de l’Ofrdpc et originaire de Balatchi, « Dans ce semblable de consensus qu’on veut nous imposer, le groupement Balatchi doit au minimum avoir un poste de président de section et celui de Sg. ». À Mbouda,la tension est vive et les Balatchi n’entendent plus se faire marcher dessus.La commission électorale piloté par Jean Tchoffo va t’elle corriger cette injustice décriée au risque de voir tout les enfants d’un groupement tournés le dos au Rdpc? Affaire à suivre.
Régine Ngo Bassanaga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here