Semences améliorés

0
276
Essimi_Menye
Essimi_Menye

Maroua : Une unité de traitement et de conditionnement de semences améliorées inaugurée.

Essimi_MenyeElle vient d’être inaugurée par le Minader qui a profité de son séjour dans la région pour faire le point sur la première phase de distribution des dons du chef de l’Etat.

 

Le Cameroun opte pour la vulgarisation des semences améliorées pour booster la production agricole. C’est d’ailleurs pour matérialiser cette nouvelle politique agricole qu’une unité de traitement et de conditionnement des semences améliorées vient d’être inaugurée à Maroua, capitale régionale de l’Extrême-Nord par le Ministre de l’agriculture et du développement rural, Lazare Essimi Menye. La création de cette unité est un signal fort que le gouvernement est bel et bien en marche pour une agriculture de seconde génération en vue d’améliorer la production nationale. En procédant à la cérémonie d’inauguration, le Ministre a souligné que cette unité va améliorer et moderniser les méthodes culturales, afin d’assurer une autosuffisance alimentaire dans la région de l’Extrême-nord, une région qui souvent fait face au déficit alimentaire. Grâce à sa mini-chaîne de conditionnement implantée en Mars 2015, 235 000 kg de semences sont déjà disponibles. Une aubaine pour les saigneurs de la terre qui ont exprimé leur gratitude au gouvernement.

Dons du chef de l’Etat.

Bien avant la cérémonie d’inauguration de l’unité de traitement et de conditionnement des semences améliorées, le ministre de l’agriculture et de développement rural a procédé à l’évaluation de la première phase de distribution du don spécial du chef de l’Etat aux populations victimes des exactions de Boko Haram, intervenue le 16 mars dernier. Lequel don avait été réceptionné par trois préfets des départements du Mayo-Sava, du Logone et Chari et du Mayo-Tsanaga, qui à leur tour les ont acheminés dans les arrondissements concernés pour distribution.

Au terme de cette réunion d’évaluation, Lazare Essimi Menye a fait savoir que la deuxième phase de distribution pourra intervenir d’ici trois semaines. Les produits sont déjà disponibles. Pour cette deuxième phase le don spécial du chef de l’Etat est destiné, comme par le passé, aux populations des trois départements touchés par les affres de la nébuleuse Boko Haram. Lesquelles populations vont recevoir au total douze mille tonnes de denrées alimentaires constituées notamment du maïs, du riz, de la farine, de l’huile de table, mais également des tourteaux pour le bétail. 46 camions gros porteurs en plus de ceux des forces de défense qui seront réquisitionnés vont être à cet effet être mobilisés pour l’acheminement des dons à leurs bénéficiaires.

PARTAGER
Article précédentEndettement public
Article suivantYagoua-Bongor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here