Sialy 2015

0
257
italie
italie

 

italie

La grande Offensive italienne au Cameroun

A travers la présentation que les responsables de ce beau pays européen ont faites via le Salon International de l’Agriculture de Yaoundé (Sialy) du 21 au 27 avril 2015, les uns et les autres ont compris qu’il s’était agi d’un rendez-vous du donner et du recevoir.

Le chef de l´Etat Camerounais en décidant de relancer l´organisation du comice agropastoral d´Ebolowa 2011 a montré la volonté du Gouvernement de redynamiser le secteur de l´agriculture dans son ensemble. Ce qui englobe cette Agriculture Industrielle suivie de la transformation Industrielle. Depuis 2010, le Sialy, Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire, s´est finalement imposé au fil des éditions comme un outil majeur au service des Industries agro-alimentaires (Iaa) et du dialogue entre industriels et fournisseurs. Né d’une volonté de promouvoir l´industrie agroalimentaire, le Sialy a toujours invité ainsi les professionnels des Iaa à découvrir une offre qualitative et quantitative qu’il présente : Pertinence, cohérence et créativité dans un espace privilégié idéal pour Interagir en direct, face à face avec les principaux acteurs du secteur. Ses objectifs étant de vendre le label Cameroun  à travers la promotion des inventions et du savoir-faire camerounais dans le domaine de l’industrie agroalimentaire. C’est aussi le lieu de présenter aux yeux du monde, la culture et le tourisme camerounais, sources potentielles de devises. Faciliter des joint-ventures entre les partenaires du secteur agro industriel du Nord avec ceux du Sud.   Le Sialy visait l’attrait des investissements agroindustriels étrangers au Cameroun quand on sait que sans investissement, le développement industriel est impossible. Il était aussi question  d’offrir des opportunités d’affaires entre les investisseurs étrangers et les porteurs de projets de transformation des produits agricoles : de favoriser des échanges fructueux entre les porteurs de projets agro-industriels et les structures de financement ; Révéler au grand public, les nouveautés camerounaises et internationales du secteur de l’industrie agroalimentaire.

L’Italie au Sialy             

Du moment il s’est agit d’un grand moment du donner et du recevoir, la présence de l’Italie à ce Salon pouvait fort opportunément se justifier. Du fait des liens de coopération qui unissent les deux pays, quoi de plus normal que de manifester cette coopération, surtout qu’il était question de développement ? De développement d’un des secteurs les plus porteurs pour l’avenir du Cameroun ? L’Italie était dont présente avec plusieurs exposants. Notamment avec Granzotto Srl pour la conception et la fourniture  d’usines pour la production de jus de fruits et de la bière ; Guilio Barbieri Srl pour la production et l’installation des chapiteaux  en aluminium, tentes pour stockage, structures portantes pour parkings solaires ; M&A Consulting et bien d’autres, une quinzaine d’entreprises au total dont les principales activités tournent autour du développement de l’Agriculture au sens large du terme. Et pour que vive cette coopération bilatérale entre le Cameroun et l’Italie, les entreprises camerounaises ont été conviées au Salon de Milan au mois d’octobre prochain qui, aux dires de Son Excellence Samuela Isopi, ambassadeur d’Italie au Cameroun, est « une rencontre culture et d’affaires. (…) il ne sera pas seulement question de goûter, ce n’est pas seulement une grande rencontre culturelle, mais ça sera aussi l’occasion de discuter des sujets d’actualité comme la sécurité alimentaire, la qualité de l’alimentation et l’exploitation des ressources naturelles et puis il y a aussi l’aspect business qui sera développé en collaboration avec la Chambre de commerce de Milan et avec le Cameroun.  »

La présence de l’Italie au Sialy qui a été organisé en collaboration avec Marchision, nove Consulting Camer pouvait donc être interprétées comme étant une vitrine qui va permettre aux hommes d’affaires camerounais de découvrir l’excellence italienne.

Sialy 2015 (4035)

La grande Offensive italienne au Cameroun

A travers la présentation que les responsables de ce beau pays européen ont faites via le Salon International de l’Agriculture de Yaoundé (Sialy) du 21 au 27 avril 2015, les uns et les autres ont compris qu’il s’était agi d’un rendez-vous du donner et du recevoir.

Le chef de l´Etat Camerounais en décidant de relancer l´organisation du comice agropastoral d´Ebolowa 2011 a montré la volonté du Gouvernement de redynamiser le secteur de l´agriculture dans son ensemble. Ce qui englobe cette Agriculture Industrielle suivie de la transformation Industrielle. Depuis 2010, le Sialy, Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire, s´est finalement imposé au fil des éditions comme un outil majeur au service des Industries agro-alimentaires (Iaa) et du dialogue entre industriels et fournisseurs. Né d’une volonté de promouvoir l´industrie agroalimentaire, le Sialy a toujours invité ainsi les professionnels des Iaa à découvrir une offre qualitative et quantitative qu’il présente : Pertinence, cohérence et créativité dans un espace privilégié idéal pour Interagir en direct, face à face avec les principaux acteurs du secteur. Ses objectifs étant de vendre le label Cameroun  à travers la promotion des inventions et du savoir-faire camerounais dans le domaine de l’industrie agroalimentaire. C’est aussi le lieu de présenter aux yeux du monde, la culture et le tourisme camerounais, sources potentielles de devises. Faciliter des joint-ventures entre les partenaires du secteur agro industriel du Nord avec ceux du Sud.   Le Sialy visait l’attrait des investissements agroindustriels étrangers au Cameroun quand on sait que sans investissement, le développement industriel est impossible. Il était aussi question  d’offrir des opportunités d’affaires entre les investisseurs étrangers et les porteurs de projets de transformation des produits agricoles : de favoriser des échanges fructueux entre les porteurs de projets agro-industriels et les structures de financement ; Révéler au grand public, les nouveautés camerounaises et internationales du secteur de l’industrie agroalimentaire.

L’Italie au Sialy             

Du moment il s’est agit d’un grand moment du donner et du recevoir, la présence de l’Italie à ce Salon pouvait fort opportunément se justifier. Du fait des liens de coopération qui unissent les deux pays, quoi de plus normal que de manifester cette coopération, surtout qu’il était question de développement ? De développement d’un des secteurs les plus porteurs pour l’avenir du Cameroun ? L’Italie était dont présente avec plusieurs exposants. Notamment avec Granzotto Srl pour la conception et la fourniture  d’usines pour la production de jus de fruits et de la bière ; Guilio Barbieri Srl pour la production et l’installation des chapiteaux  en aluminium, tentes pour stockage, structures portantes pour parkings solaires ; M&A Consulting et bien d’autres, une quinzaine d’entreprises au total dont les principales activités tournent autour du développement de l’Agriculture au sens large du terme. Et pour que vive cette coopération bilatérale entre le Cameroun et l’Italie, les entreprises camerounaises ont été conviées au Salon de Milan au mois d’octobre prochain qui, aux dires de Son Excellence Samuela Isopi, ambassadeur d’Italie au Cameroun, est « une rencontre culture et d’affaires. (…) il ne sera pas seulement question de goûter, ce n’est pas seulement une grande rencontre culturelle, mais ça sera aussi l’occasion de discuter des sujets d’actualité comme la sécurité alimentaire, la qualité de l’alimentation et l’exploitation des ressources naturelles et puis il y a aussi l’aspect business qui sera développé en collaboration avec la Chambre de commerce de Milan et avec le Cameroun.  »

La présence de l’Italie au Sialy qui a été organisé en collaboration avec Marchision, nove Consulting Camer pouvait donc être interprétées comme étant une vitrine qui va permettre aux hommes d’affaires camerounais de découvrir l’excellence italienne.

PARTAGER
Article précédentPresse camerounaise
Article suivantAffaire Sodecoton.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here