SM Mbombo Njoya pour l’éternité: Quand André Siewe rend hommages aux Rois Mbombo Njoya et Monkam Tientcheu David sur les retrouvailles des peuples Bamoun-Banka

0
102

Mon témoignage sur le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya roi des Bamoun

Il est évident qu’il faudrait des tomes pour témoigner de la vie de sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya. Focalisant uniquement sur ce que nous avons baptisé « Pookwahom », en fait la réconciliation entre trois peuple frères à savoir Bamoun, Banka et Bagangté, je rappellerai trois actes forts posés par le sultan roi des Bamoun de regretté mémoire. Il s’agit de :

  1. L’accueil digne d’un fils prodigue reservé à sa Majesté Monkam Tientcheu David (descendant de Kwahom, fils de NGAPNA, 8ième sultant de la dynastie de CHARE) de  lors de son retour aux sources chez son père à Fouban. Dès l’arrivée de l’arrivée de sa Majesté Monkam Tientcheu David, le Sultan a choisi une des femmes du sultanat et la lui a affectée comme maman. D’aurenavent, le Chef Banka sait qui est sa maman au sultanat Bamoun.
  2. Le sultan a permis à sa Majesté Monkam Tientcheu David représentant de Kwahom de retour au sultanat de règner sur le Noun pendant une journée.
  3. Le déplacement à Banka à la clôture des cérémonies Pookwahom pour confirmer la paternité du sultanat Bamoun sur les dynasties régnantes  à Banka et à Bagangté.

SIEWE ANdré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here